Vovinam Viet vo dao Linars Fleac : site officiel du club de karaté de  - clubeo

l'histoire du vovinam

Vovinam Viet Vo Dao  Le Vovinam Viet Vo Dạo est un art martial vietnamien créé à Hà Nội en 1938 par Nguyên Lộc (appelé Le Maître Fondateur). Il est surtout connu pour ses ciseaux acrobatiques très spectaculaires.
  • But : la formation de « l'homme vrai »
  • Sa devise : « Être fort pour être utile »
  • Son salut : « Main d'acier sur le cœur de bonté »
  • Son symbole : le bambou, qui « plie mais ne se rompt pas » image de souplesse et de droiture.

Origines

Origine du nom

En vietnamien, Võ signifie l'art martial. On le retrouve dans les deux termes : Vovinam qui signifie art martial vietnamien et Viet Vo Dao qui signifie la voie (Đạo) de l'art martial vietnamien (ou du peuple vietnamien). Cette apposition de deux noms quasi synonymes peut paraître incongrue mais il existe une explication assez simple. Jusqu'en 1963, on ne parlait que de Vovinam jusqu'à ce que le conseil des maîtres décide de modifier le nom de Vovinam en donnant plus d'importance à la voie philosophique. Ils changèrent le nom pour Viet Vo Dao mais en hommage au maître fondateur, ils décidèrent de conserver également le nom d'origine. Depuis, partout dans le monde (excepté dans quelques rares pays européens), les deux termes sont indissociables.

En France, le terme Việt Võ Đạo est parfois utilisé de façon erronée par quelques écoles de Võ Cổ Truyền ou pour définir les arts martiaux vietnamiens en général, ce qui est à l'origine de fréquentes confusions.

En théorie, le terme ne devrait être lié qu'au seul style Vovinam. En 1973, lors de la première tentative de création d'une fédération française regroupant les arts martiaux vietnamiens, le Maître Patriarche du Vovinam, Lê Sáng, autorisa les fondateurs à regrouper les différents styles sous le nom générique de Việt Võ Đạo. Depuis, ce terme continue à être utilisé en France pour désigner les styles vietnamiens, malgré l'appel du 8 septembre 1998 du maître Lê Sáng de ne plus dissocier le terme Việt Võ Đạo qui appartient au Vovinam1.

Naissance du Vovinam Viet Vo Dao

; On estime que le Vovinam Viet Vo Dao est né officiellement en 1945 à Hà Nội. Maître Nguyễn Lộc alors âgé de 33 ans, fait une démonstration et présente le résultat de ses longues années de travail consacrées à codifier et organiser un nouvel art martial censé réunir toutes les techniques d'arts martiaux présentes au Vietnam. D'après ce que l'on sait, il décida assez jeune de partir voyager à travers le pays pour aller à la rencontre de tous les maîtres d'arts martiaux mais aussi de lutte et de boxe afin de s'en inspirer pour créer son propre art martial qui serait une sorte de synthèse de toutes les techniques de combats enseignées au Vietnam depuis l'aube des temps. À l'âge de 26 ans, il commence à enseigner le résultat de cette synthèse à ses premiers élèves dont celui qui deviendra son plus proche disciple et ami, Lê Sáng, à qui il transmettra ses connaissances. Il, décède en 1960, à l'âge de 48 ans, désignant Lê Sáng comme son successeur.

L'après Nguyên Lôc

En 1960, avant de s'éteindre à Sài Gòn, le maître Nguyên Lộc, désigne son élève et ami, le maître Lê Sáng comme son successeur. À cette époque, Ngô Đình Diệm qui dirige le pays d'une main de fer, interdit la pratique des arts martiaux sur le territoire vietnamien. Jusqu'en 1964 c'est donc surtout le maître Trần Huy Phong (1938-1997) qui se charge du développement du vovinam en formant dans la clandestinité un grand nombre de maîtres et en continuant à réformer l'enseignement du vovinam (il est par exemple à l'origine du système de grade actuellement utilisé partout dans le monde). En 1964, après la levée de l'interdiction de pratiquer les arts martiaux, Maître Lê Sáng est élu Maître Patriarche, conformément aux derniers souhaits du Maître Fondateur. Il nomme alors maître Trần Huy Phong directeur technique. Ensemble, ils développent fortement le vovinam qui sera même un temps enseigné aux agents de la police de Saïgon.

Le 27 mai 1975, à la fin de la guerre du Vietnam, les deux hommes sont emprisonnés pour des raisons politiques et le vovinam est de nouveau interdit. C'est le début de la diaspora vietnamienne et par voie de conséquence de l'accélération du développement du vovinam à travers le monde alors qu'au Vietnam il n'est plus enseigné que dans la clandestinité. Ce n'est qu'en 1978 qu'il sera de nouveau autorisé. Maître Trần Huy Phong, incarcéré en camp de « rééducation », sera libéré 5 ans plus tard en 1980. Le maître Lê Sáng lui remet alors le titre de troisième Maître Successeur de l’école de Vovinam Viêt Võ Đao. Il porte alors la ceinture blanche et rayée du Maître Patriarche jusqu'à ce qu'en 1988, Maître Lê Sáng soit libéré après 13 années de détention et reprenne sa place au sein du conseil des Maîtres.

Décès de Maître Lê Sáng

  Le Maître Patriarche Lê Sáng

Le 27 septembre 2010, Maître Lê Sáng décède à Saigon laissant le monde du Vovinam en deuil. Le 30 septembre 2010, tous les grands maîtres se réunissent au Tổ Đường2, au-delà des clivages et des courants, pour une cérémonie d'adieu. Se pose alors la question de sa succession. À cette époque, il semble déjà admis que le système patriarcal, propre au Vovinam Viet Vo Dao, ne lui survivra pas. La légitimité dont Maître Lê Sáng pouvait se prévaloir en tant qu'ami et disciple du maître fondateur lui a permis de conserver une certaine unité au mouvement Vovinam mais Maître Lê Sáng avait sans doute conscience du fait qu'aucun maître actuel ne serait en mesure d'obtenir le même résultat s'il était nommément désigné comme Maître Patriarche successeur. Se sachant malade, Maître Lê Sáng avait pris soin de régler sa succession et l'une de ses dernières actions fût de nommer aux grades supérieurs, une liste choisie de maîtres, permettant notamment aux Maîtres Sen et Van Chieu, d'accéder au 9e Dang au même moment.

La période actuelle

Jusqu'à sa mort, le maître patriarche Lê Sang vécut à Saigon, au To Duong, où reposent les cendres du maître fondateur et où de nombreux pratiquants venant du monde entier continuent à se rendre pour suivre l'enseignement de Maître Sen (9e Dang) et de ses élèves (Maître Quan (4e Dang), Maître Long (4e Dang)...).

L'une des dernières décisions que prit Maître Lê Sáng fût de promouvoir 14 maîtres (dont 10 maîtres vietnamiens) au grade supérieur3. Le 15 mai 2010, à l'occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de la mort du Maître Fondateur, il permit aux deux grands maîtres les plus gradés au monde, Maître Nguyen Van Chieu et Maître Nguyen Van Sen d'atteindre le 9e dang.

Le 27 septembre 2015, le Conseil des Maîtres a élu, à l'unanimité, le Maître Nguyen Van Chieu en tant que nouveau leader du Vovinam Viet Vo Dao. Dès lors celui-ci porte désormais une ceinture blanche (Bạch Đai) qu'on ne doit cependant pas confondre avec la ceinture des maîtres patriarches qui comportaient 5 lignes de couleurs.

Maître Van Chieu est également directeur technique de l'Association intercontinentale de vovinam viet vo dao (IVVDA), président de la Fédération de Vovinam de Ho Chi Minh Ville (Sai Gon) et vice-président de la Fédération mondiale de vovinam (WVVF). Son centre d'entraînement principal est situé dans le district 8 de la ville et a permis de former de nombreux champions nationaux et internationaux.

Maître Sen quant à lui est resté au To Duong, au district 10, où reposent désormais, auprès de celles de Maître Nguyễn Lộc, les cendres du dernier maître patriarche, Lê Sang dont il fut le secrétaire.

Vovinam Viet vo dao Linars Fleac vient de remporter le trophée 5000 visites 10 jours
cour enfant et 8 autres 27 jours
compétition enfant 27 jours
Programme des vacances scolaires 27 jours
Samuel Pot est devenu membre 27 jours
calendrier officiel saison 2018/19 29 jours
suite 2 cour enfant : nouvelles photos 1 mois
suite 2 cour enfant et 2 autres 1 mois
suite cour enfant : nouvelles photos 1 mois
cour enfant du vendredi 5 octobre : nouvelles photos 1 mois
cour enfant du vendredi 5 octobre 1 mois
salle julien gimenez : nouvelles photos 1 mois
dojo fleac : nouvelles photos 1 mois
Creation avec Gwenaelle 1 mois
raboisson yann a commenté Cour enfant vendredi 21 septembre 1 mois